FORÊT BORÉALE

La biodiversité de la forêt boréale constitue un important réservoir de nouveaux agents thérapeutiques, cosmétiques, bioalimentaires et technologiques. Les essences d’arbres de la forêt nordique sont soumises à un environnement parfois très agressif; des hivers où la température peut descendre à -50 degré C et des étés où la chaleur et l’humidité sont très élevées. Ces variations de saison en saison demandent aux arbres d’être très résistants. Pour ce faire, les arbres de la forêt nordique synthétisent des molécules bioactives d’intérêt. Ce potentiel peut être mis en valeur via l’extraction de la biomasse forestière, une ressource abondante et renouvelable qui est actuellement utilisée principalement pour la production énergétique. 

INDUSTRIE DU BOIS

L’industrie forestière génère une importante quantité de coproduits et ce, à toutes les étapes de la transformation du bois (copeaux, écorces, sciures, noeuds etc.). Notamment, les écorces générées lors du sciage sont principalement brûlées pour produire de l’énergie. Parfois, elles sont même enfouies, ce qui peut causer d’importants problèmes environnementaux.

ÉCORCES (BIOMASSE)

L’écorce est une véritable peau protectrice pour l’arbre. L’arbre concentre dans cette peau,  un panel de molécules bioactives lui permettant de résister aux agressions extérieures. Ces composés naturels synthétisés en fortes concentrations dans les écorces sont facilement extractibles. L’extraction de ces composés avant la combustion énergétique constitue donc une étape essentielle pour valoriser la biomasse forestière à son plus haut potentiel.

PRÉTRAITEMENT DES ÉCORCES

Les écorces fraîches des diverses essences d’arbres valorisées par Bio ForeXtra sont collectées auprès de scieries lors de la transformation du bois d’oeuvre. Les scieries avec lesquelles nous collaborons au Québec sont certifiées FSC pour leur gestion écoresponsable de la ressource sur leur unité d’aménagement forestier. Les écorces sont alors qualifiées par chromatographie en vue de vérifier leur teneur en actifs ciblés. Avant extraction, les écorces sont séchées, broyées et tamisées afin de disposer d’une matière homogène et adaptée pour une extraction efficace.

EXTRACTION

Bio ForeXtra développe ses procédés d’extraction en laboratoire. Nos méthodes d’extraction sont basées sur l’unique utilisation de solvants verts tels que l’eau et l’alcool ou des mélanges hydroalcooliques. Nous travaillons essentiellement sur les écorces de diverses essences d’arbres de la forêt boréale. Les méthodes d’extraction développées visent à permettre une haute extraction des familles de composés d’intérêt pour les soins personnels. Notre expertise consiste à moduler les paramètres d’extraction de façon à obtenir des extraits concentrés en principes actifs clés.

FILTRATION

L’étape de filtration permet la séparation de l’extrait liquide et de la matière solide extraite. Nous utilisons des technologies de filtration permettant d’obtenir un extrait clair de toutes particules.

CONCENTRATION

La concentration consiste à évaporer en grande partie le solvant d’extraction afin d’obtenir un liquide enrichi en actifs. Nous utilisons des technologies sous vide permettant de travailler à des températures d’évaporation basses et de conserver ainsi le plein potentiel des actifs pouvant être sensibles à la température.

DÉSHYDRATATION

La déshydratation permet de sécher totalement le liquide après sa concentration et d’obtenir une poudre (extrait natif). Cette étape est essentielle pour la conception d’extraits titrés et standardisés.

À l’échelle du laboratoire, nous utilisons la lyophilisation, technique qui permet de sécher l’extrait liquide par sublimation. À l’échelle industrielle, nous procédons par zéodratation basée sur le même principe. Cette technologie exclusive et écoresponsable est implantée au sein de l’usine de notre fabricant Alban Muller.  La zéodratation est une technique de séchage optimisée, économe en énergie et écologiquement propre (pas de rejet polluant), et particulièrement adaptée aux extraits végétaux. Leur déshydratation se fait dans une enceinte sous vide par adsorption de l’eau sur des zéolithes, argiles très poreuses. La réaction est exothermique et la chaleur dégagée est récupérée pour chauffer l’enceinte de séchage. La faible température utilisée (<45°C) préserve la structure des actifs végétaux. Cette technique permet d’obtenir des extraits natifs (sans support).

CONTRÔLE QUALITÉ

Le contrôle qualité permet de vérifier et de s’assurer de la composition chimique de l’extrait et de garantir la standardisation des lots. Nous procédons par méthodes d’analyses chromatographiques et spectrophotométriques, ceci afin de garantir à nos clients la présence de molécules bioactives d’intérêt et de traceurs chimiques clés. La haute efficacité de nos actifs est liée à la présence de ces molécules et la qualité de nos produits est garantie par ce contrôle qualité rigoureux.

EXTRAIT FINAL

Nos extraits dédiés au marché cosmétique sont présentés sous forme liquide dans la glycérine végétale. L’extrait natif (en poudre) est dissous à une concentration précise déterminée en fonction de la dose active de l’extrait final à incorporer dans la formulation d’un produit fini. L’utilisation de la glycérine comme support nous permet d’éviter l’utilisation de conservateurs et d’assurer une grande stabilité de nos actifs.