L’érable rouge

L’érable rouge est connu pour la résistance de son écorce et son exceptionnelle longévité. Bio ForeXtra révèle grâce à la science l’actif essentiel à la protection de cet arbre qu’il concentre dans sa « peau », son écorce et grâce à laquelle il survit à travers les saisons, soumis aux environnements les plus extrêmes du Nord Canadien.
Borēaline® Expert est l’extrait actif unique d’écorce d’érable rouge développé par Bio ForeXtra qui permet pour la toute première fois de transférer le bénéfice des propriétés naturelles de cette essence nordique aux soins de la peau. Borēaline® Expert est le premier ingrédient cosmétique vert anti-âge cliniquement testé obtenu à partir d’écorces d’érable rouge recyclés.

L’Origine de l’érable rouge

Acer rubrum signifie «fort», comme la robustesse de son bois et de son écorce et «rouge» pour ses fleurs magnifiques et feuilles de couleurs rouges vives qui marquent le printemps et l’automne québécois. En effet cet arbre indigène du Canada, est l’une des principales essences de feuillus des forêts québécoises. Aussi connu sous le nom d’érable du Canada, il croît au Canada dans la région acadienne, dans celle des Grands-Lacs et du Saint-Laurent, et dans la forêt boréale de Terre-neuve.

Usage traditionnel

Les Iroquois broyaient l’écorce séchée afin d’incorporer la poudre dans la farine et préserver ainsi le pain. L’érable rouge a récemment été classé dans la liste des plantes vasculaires médicinales indigènes du Québec. Des références mentionnent que l’écorce d’érable rouge est aussi utilisée dans la médecine traditionnelle amérindienne (Ojibwa) comme vermifuge, tonique, et traitement pour les yeux endoloris. Une infusion d’écorce était préconisée pour traiter les crampes et les dysenteries.

La composition chimique

Riche en polyphénols bioactifs:
Source d’acide ellagique , d’acide gallique et dérivés dont les maplexines et les acertannins. Contient des flavonoïdes (dérivés de la quercétine).

Source de divers minéraux également.